Brésil : un sanctuaire de la biodiversité ravagé par les flammes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Brésil : un sanctuaire de la biodiversité ravagé par les flammes
Brésil : un sanctuaire de la biodiversité ravagé par les flammes Brésil : un sanctuaire de la biodiversité ravagé par les flammes (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - Anne Cohen
France Télévisions
franceinfo
C’est un sanctuaire de la diversité qui est ravagé par les flammes, samedi 29 juin, au Brésil. L’état d’urgence y est décrété depuis plusieurs jours en raison d’une muraille de flammes qui détruit la plus grande zone humide de la planète.

C’est une zone humide, la plus vaste du monde, qui n’est plus que l’ombre d’elle-même, ravagée par les flammes. Plus de 3400 incendies se sont déclarés depuis le début de l’année, soit 20 fois plus que l’an dernier, à la même époque. Sur le rio Paraguay, les pêcheurs déplorent la baisse du niveau de l’eau et le manque de poissons. "Les poissons et les appâts sont de plus en plus rares, la pêche est devenue très difficile, pour moi, c’est à cause de la déforestation", estime l’un d’entre eux.

La saison sèche s’étend jusqu’en octobre

À certains endroits, le feu vient d’être maîtrisé, un couple de cigognes a été sauvé par les pompiers. Mais tous n’ont pas eu cette chance, des oiseaux ont été retrouvés morts sans signes de brûlures. Pour ce sanctuaire de la biodiversité, les tourments ne font que commencer, car la saison sèche s’étend jusqu’à la mi-octobre, et d’autres incendies sont à craindre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.