Brésil : Dilma Rousseff en passe d'être écartée

Dilma Rousseff vit sans doute ses dernières heures à la tête du Brésil. Les sénateurs votent ce jeudi 12 mai pour la suspendre de son mandat. Elle est accusée d'avoir maquillé des comptes publics.

France 2

Avant même qu'il ne démarre, l'issue du vote ne fait aucun doute. Ce jeudi matin (heure française), les sénateurs brésiliens se prononcent un à un pour l'ouverture officielle de la procédure de destitution de Dilma Rousseff, accusée d'avoir maquillé les comptes publics.

Les partisans de Rousseff résignés

Dans les rues de Rio de Janeiro, les habitants semblent presque assommés. Aucune manifestation pour la destitution et dans le camp adverse, seule une poignée de militants de gauche désabusés. On est loin des milliers de Brésiliens descendus protester le 17 avril lors de la première session de vote à la Chambre des députés. Écartée du pouvoir, Dilma Rousseff aura six mois pour prouver son innocence. Six mois durant lesquels c'est son vice-président, très critiqué lui aussi, qui assurera l'intérim à la tête du Brésil.

Le JT
Les autres sujets du JT