Birmanie : Aung San Suu Kyi condamnée à de la prison par la junte

Publié
Birmanie : Aung San Suu Kyi condamnée à de la prison par la junte
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

En Birmanie, la lauréate du prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, vient d’être condamnée à deux fois deux ans de prison, mais elle demeure inculpée d’une multitude d’infractions.

Sur la télévision d’État birmane, le premier verdict est tombé contre l’ancienne chef du gouvernement, Aung San Suu Kyi. La lauréate du prix Nobel de la paix a été reconnue coupable d’avoir enfreint la loi sur la gestion des catastrophes naturelles et condamnée à deux ans de prison, mais aussi deux ans de prison pour incitation au trouble de l’ordre public, relate un présentateur, lundi 6 décembre.

“Un simulacre de procès”


Le procès d’Aung San Suu Kyi suscite l’indignation au sein de la communauté internationale. “Nous déplorons vivement la condamnation de la conseillère d’État de Birmanie, à l’issue d’un simulacre de procès devant un tribunal géré par l’armée au mépris des normes internationales", confirme Ravina Shamdasani, porte-parole de la haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.