Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Une épaisse pollution paralyse des villes du nord-est de la Chine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
APTN
Article rédigé par
France Télévisions

Les concentrations en particules fines, jugées particulièrement nocives pour la santé, ont atteint quarante fois le seuil recommandé par l'OMS.

Un épais brouillard s'est abattu, lundi 21 octobre, sur les rues de Harbin, dans la province chinoise du Heilongjiang, ne laissant une visibilité que de quelques mètres. Le phénomène rappelle les pics de pollution atteints plus tôt cette année en Chine.

L'aéroport local est resté fermé tout comme les autoroutes. Les écoles primaires ont annulé leurs classes, les bus publics ont cessé de circuler et les autocars longue distance ont interrompu leur service.

Selon les données de stations de contrôle de l'air au centre de Harbin, les concentrations en particules fines, jugées particulièrement nocives pour la santé, ont atteint quarante fois le seuil recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'indice de la qualité de l'air établi à 500, le niveau maximal de pollution mesuré par l'échelle chinoise, était décrit comme "hors échelle" par les autorités.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.