Sous-marins : des secrets divulgués

Un gigantesque piratage a volé des données de l'entreprise de construction de sous-marins DCNS.

France 2
Plus de 22 000 pages contenant des données très sensibles ont été dérobées à l'entreprise de construction de sous-marins DCNS. Parmi ces documents, les plans détaillés des systèmes de navigation et de communication et toutes les caractéristiques de ses lance-torpilles. Plus grave, des informations concernant le son émis par le sous-marin en plongée, l'une des données les plus sensibles qui soit pour ce type d'engins dont la vocation première est d'être discret. En clair, des fuites de données massives et ultrasensibles.

Contrat record

La presse australienne s'interroge. Les Français peuvent-ils garder un secret ? Leurs inquiétudes sont d'autant plus fortes que le pays vient de signer un contrat historique avec la France : 34 milliards d'euros sont en jeu et des milliers d'emplois. Ce matin, 24 août, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a soigneusement évité de répondre aux questions des journalistes. De son côté, le constructeur naval a indiqué qu'une enquête serait menée.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un sous-marin de l\'armée indienne de type Scorpène, construit par le constructeur naval français DCNS.
Un sous-marin de l'armée indienne de type Scorpène, construit par le constructeur naval français DCNS. (INDIAN NAVY / AFP)