Séisme au Népal : un alpiniste survit à une avalanche en se cachant derrière une pierre

Sur Facebook, le Danois raconte la situation sur place. 

La région du Khumbu, près du mont Everest, au Népal, samedi 18 avril 2015. 
La région du Khumbu, près du mont Everest, au Népal, samedi 18 avril 2015.  (ROBERTO SCHMIDT / AFP)
L'alpiniste danois Carsten Lillelund Pedersen doit la vie à un rocher. Samedi 25 avril, il a raconté sur son compte Facebook s'être mis à l'abri in extremis pendant une avalanche, alors qu'il réalisait l'ascension de l'Everest.
 
En ce début de saison d'alpinisme, le camp de base népalais, situé à 5 500 mètres d'altitude, grouillait de montagnards étrangers et de sherpas lorsque l'avalanche, déclenchée par le tremblement de terre qui a frappé le Népal, faisant plus d'un millier de morts, selon un bilan provisoire, a détruit le camp et projeté des blocs de glace.

"Nous avons couru pour nous en sortir"

 
Son récit, détaillé sur le réseau social,  Carsten Lillelund Pedersen le commence par une annonce terrifiante : "Le tremblement de terre près de l'Everest était très puissant, nous avons senti la terre trembler très fortement, puis une énorme avalanche a enseveli le camp de base. Nous avons courru pour nous en sortir mais je n'ai pas su atteindre les tentes et j'ai dû me cacher derrière une pierre [utilisé pour le rituel] puja. Je ne voyais plus rien et j'avais beaucoup de mal à respirer", a-t-il raconté quelques instants après la catastrophe.

This is the stone puja I hid behind when the avalanche caught up to me

Posted by Use The World on samedi 25 avril 2015
Il partage également une photo de lui, sain et sauf, prise après le passage de l'avalanche qui a failli lui coûter la vie. 

This is how I look after I got to safety when the avalanche slowed

Posted by Use The World on samedi 25 avril 2015
Dans une série de messages, l'alpiniste raconte l'arrivée des blessés au camp de base, victimes notamment de fractures et de blessure à la tête. L'un des blessés les plus graves a eu les deux jambes brisées, détaille-t-il, postant également une photo de la tente qui servait jusqu'alors de cantine : elle a été transformée en hôpital improvisé d'où travaille le responsable du camp, par ailleurs médecin. Dans son dernier message, il indique que les secours ont découvert 10 corps, tandis que 40 blessés sont pris en charge sur place.  

Inquiet pour ceux qui traversait la cascade de glace du Khumbu

Dans ces messages, le Danois s'inquiète particulièrement pour les alpinistes qui tentaient de franchir la cascade de glace de Khumbu. "Je suis sur qu'il y a de nombreux blessés, et nous nous inquiétons pour un groupe d'Indiens que nous avons rencontré et qui se dirigeait vers la cascade de glace", écrit-il sur Facebook. 
 
Selon lui, "les sherpas craignent que beaucoup de personnes aient été enterrées à l'intérieur de leurs tentes", se désole-t-il, alors que les avalanches, plus ou moins puissantes, se succèdent. Il en photographie une : "dieu merci, elle n'a pas atteint le camp de base", écrit-il.

BREAKING NEWS: we just had another big earthquake instantly followed by a big avalanche ... I tried to run out and take a photo of it ... Thank God that this avalanche did not reach basecamp

Posted by Use The World on samedi 25 avril 2015