VIDÉO. Le Pakistan en deuil

Le gouvernement pakistanais a décrété trois jours de deuil national ont été décrété après le massacre de 141 personnes dont 132 élèves hier au Pakistan par des talibans.

FRANCE 3

"Il a pris une balle en pleine poitrine et une autre dans la main", raconte le père d'une jeune victime.
C'est un carnage qui s'est déroulé dans l'école militaire de Peschawar. France 3 diffuse les premières images de l'intérieur de l'école qui a été le lieu d'une violente attaque de talibans. Dans un amphithéâtre, des chaises renversées, des copies d'examen maculées de sang. Des impacts de balles partout. "Nous avons réussi à nous cacher dans une autre pièce fermée. Nous avons fait les morts quand ils sont rentrés. Mais un des élèves et mon professeur se sont faits remarquer. Les talibans les ont tués et ont brûlé mon professeur", témoigne un jeune rescapé.

"Ces talibans n'ont aucune religion"

"Ces talibans n'ont aucune religion", s'emporte un passant. La population réclame vengeance. Le premier ministre a rétabli la peine de mort pour les actes terroristes. La condamnation de cet acte a même été faite par des groupes talibans de l'Afghanistan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des proches pleurent la mort d\'un élève de 15 ans tué dans l\'attaque de l\'école de Peshawar (Pakistan), le 16 décembre 2014.
Des proches pleurent la mort d'un élève de 15 ans tué dans l'attaque de l'école de Peshawar (Pakistan), le 16 décembre 2014. (ZOHRA BENSEMRA / REUTERS)