Lutte antiterroriste : François Hollande à la rencontre de Barack Obama

Oublier le camouflet de la déchéance de la nationalité. C'est l'un des objectifs du président de la République, François Hollande, en déplacement aux Etats-Unis.

FRANCE 2

Avec Barack Obama, le chef de l'État, en déplacement aux Etats-Unis, a évoqué la menace terroriste globale que représente l'Etat islamique. Les combats et les frappes en Syrie semblent porter leurs fruits. "Nous constatons que Daech est en recul grâce aux frappes que nous avons pu menées. Daech est en train de perdre la partie", a affirmé le président français.

La crainte d'une attaque nucléaire d'ampleur

François Hollande n'est pas le seul représentant d'État à Washington. En tout, ce ne sont pas moins de 50 pays qui sont représentés. Au centre des débats : la menace nucléaire. Les kamikazes morts lors des attentats de Bruxelles projetaient la fabrication d'une bombe radioactive.  Selon Valérie Astruc, "Washington est formel, des groupes terroristes cherchent bien à s'emparer d'uranium pour assembler des armes de destruction massive." Preuve que la menace est prise très au sérieux.


Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français François Hollande, le 18 mars 2016 à Bruxelles (Belgique).
Le président français François Hollande, le 18 mars 2016 à Bruxelles (Belgique). (THIERRY MONASSE / AP / SIPA)