États-Unis : un homme parvient à se servir d'un bras artificiel par la pensée

Un Américain paraplégique a réussi à prendre le contrôle d'une prothèse de bras grâce à son cerveau. Les explications de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Erik Sorto, paraplégique de 34 ans, a réussi à contrôler par la seule force de sa pensée un bras robotisé. Pour la première fois depuis 13 ans, il a réussi à boire seul. L’information a été révélée par le magazine américain "Science". Deux puces ont été placées dans son cerveau sur une zone qui contrôle les mouvements. Branchées à des ordinateurs, elles décodent ses intentions et les transmettent au bras. Une première mondiale pour cet Américain paralysé après une agression violente. "Ce dont je rêve, c'est de me brosser seul les dents, ça, c'est la prochaine étape", témoigne-t-il.

Des progrès considérables

En matière de prothèses, les progrès sont fulgurants. En 2012, une femme paralysée parvenait à manger seule une plaquette de chocolat, mais le bras manquait de précision.

Deux ans plus tard, la sensation du toucher est retrouvée grâce à une main bionique implantée sur un Danois de 36 ans. Désormais, les prothèses reproduisent presque à la perfection le corps humain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Erik Sorto (à droite), patient implanté avec une prothèse neuronale qui lui permet d\'actionner son bras artificiel par la pensée, à Pasadena (Californie, Etats-Unis), le 14 avril 2015.
Erik Sorto (à droite), patient implanté avec une prothèse neuronale qui lui permet d'actionner son bras artificiel par la pensée, à Pasadena (Californie, Etats-Unis), le 14 avril 2015. (LANCE HAYASHIDA / AP / SIPA)