États-Unis : sécurité renforcée au lendemain de la fusillade de Chattanooga

Un jeune homme de 24 ans a tué quatre militaires hier, jeudi 16 juillet, à Chattanooga, dans le Tennessee (États-Unis). Partout dans le pays, la sécurité a depuis été renforcée.

FRANCE 3

Devant un centre de réservistes du corps des Marines à Chattanooga (États-Unis), dont la façade porte de nombreux impacts de balles, quatre militaires ont été tués hier, jeudi 16 juillet, trois autres personnes blessées, avant que la police n'abatte le tireur, près de sa voiture.

Sur place, c'est l'incompréhension

Le tireur est un jeune homme de 24 ans : Mohammad Youssef Abdulazeez, un américain d'origine koweïtienne, apparemment sans histoire. Il vivait avec sa famille dans une banlieue tranquille de Chattanooga. Les enquêteurs n'écartent aucune piste.

Ce n'est pas la première fusillade contre des bâtiments militaires aux États-Unis. En 2009, à Fort Hood, une attaque avait fait 13 morts et en 2013, à Washington, une fusillade avait fait 12 morts. Partout dans le pays, la sécurité a été renforcée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran de la télévision CNN, montrant la façade criblée de balle du centre de recrutement militaire de Chattanooga (Tennessee).
Capture d'écran de la télévision CNN, montrant la façade criblée de balle du centre de recrutement militaire de Chattanooga (Tennessee). (CNN)