Barack Obama, premier président américain à coder

Le chef de l'Etat a rédigé une ligne de code en langage Javascript, selon le magazine "Wired", pour lancer la semaine annuelle de l'informatique à l'école aux Etats-Unis.

Barack Obama apprend le code, le 8 décembre 2014, avec des collégiens en visite à la Maison Blanche à Washington (Etats-Unis).
Barack Obama apprend le code, le 8 décembre 2014, avec des collégiens en visite à la Maison Blanche à Washington (Etats-Unis). (NICHOLAS KAMM / AFP)

Président et programmeur. Barack Obama avait proclamé l'an dernier que chaque citoyen devrait, à l'avenir, être capable de coder. Le chef de l'Etat américain est passé de la parole aux actes, rapporte le magazine Wired (en anglais), spécialiste des nouvelles technologies.

Coiffé d'une casquette où était inscrit le mot "Code" et entouré d'une vingtaine de collégiens de Newark, le président Barack Obama a lancé, lundi 8 décembre au matin, de la Maison-Blanche la semaine annuelle de l'informatique à l'école. En mettant la main à la pâte.

Commencer simplement

Il est ainsi devenu, estime Wired, "le premier président à avoir écrit un programme informatique". Le président a rédigé une ligne de code en langage Javascript, d'un programme qui dessine un carré sur l'écran. "Tous les programmes commencent simplement. Personne ne débute en créant un jeu complexe", a commenté Hadi Partovi, le cofondateur de Code.org, qui promeut l'enseignement de l'informatique.

Le président américain n'est toutefois pas allé jusqu'à la fin du tutoriel qui lui était proposé, préférant s'entretenir avec ses condisciples, des adolescents du New Jersey en visite à la Maison Blanche, et regarder leur travail.

Une compétence d'avenir

Le sujet de la programmation informatique tient visiblement à cœur à Barack Obama. En 2013, en lançant cette même semaine de l'informatique à l'école, le président des Etats-Unis s'était solennellement adressé aux jeunes Américains : "Cette compétence, avait-il proclamé, n'est pas importante juste pour votre avenir, elle est importante pour l'avenir du pays."

Le chef de l'Etat américain se fait l'écho de tout un mouvement qui veut étendre l'apprentissage de l'informatique et de la programmation à travers le monde, suscitant une industrie florissante et pléthore de jeux éducatifs.