VIDEO. Faut-il présenter des excuses à l'Algérie ?

Alors que François Hollande se déplace mercredi à Alger, des hommes politiques et des intellectuels français donnent leur avis sur le douloureux passé commun des deux pays.

France 2

Exactions, souffrances, déchirure, les mots utilisés par les hommes politiques et les intellectuels français pour qualifier le passé commun entre la France et l'Algérie tournent tous autour de la douleur. Mais leurs avis divergent sur l'attitude que devra adopter François Hollande à l'occasion de son déplacement à Alger, mercredi 19 décembre. Certains préconisent une repentance des autorités françaises face aux exactions commises durant la guerre d'Algérie. D'autres arguent que les horreurs ont été perpétrées par les deux camps, et que l'Algérie doit aussi faire toute la lumière sur son passé.

Jeff Wittenberg, Guillaume Daret et Mathias Barrois ont interrogé sur cette question Noël Mamère, député EE-LV, Henri Guaino, député UMP, Didier Daeninckx, écrivain, et Pascal Bruckner, philosophe. Chacun apporte ses réponses aux questions qui hantent les deux côtés de la Méditerranée depuis plus de cinquante ans.

Capture d\'écran d\'un reportage de France 2 sur l\'attitude de la France vis-à-vis de l\'Algérie, diffusé le 18 décembre 2012.
Capture d'écran d'un reportage de France 2 sur l'attitude de la France vis-à-vis de l'Algérie, diffusé le 18 décembre 2012. (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)