VIDEO. Quand le président tunisien confond François Hollande et François Mitterrand

Béji Caïd Essebsi a fait une gaffe en saluant la présence du président français à la marche contre le terrorisme.

France télévisions

"Je voudrais remercier François Mitterrand". Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi a fait une gaffe dimanche 29 mars en remerciant le président François Hollande de sa participation à la marche contre le terrorisme à Tunis (Tunisie), onze jours après l'attaque du musée du Bardo.

Le chef de l'Etat tunisien ne s'est pas immédiatement rendu compte de sa bourde. Ce sont les rires moqueurs de l'assistance, qui lui a crié "Hollande", qui lui ont permis de se rattraper. "Je m'excuse cher ami", a-t-il glissé au président français, en lui faisant une bise. 

"C'est celui que je connaissais de mon âge", a-t-il expliqué pour justifier sa bourde. Elu en 2014, Béji Caïd Essebsi, 88 ans, est en effet un vieux routier de la politique tunisienne. Il a commencé sa carrière politique en 1956, comme conseiller d'Habib Bourguiba, le père de l'indépendance tunisienne.

Le président tunisien Beji Caid Essebsi et le président français François Hollande, le 29 mars 2015 à Tunis (Tunisie).
Le président tunisien Beji Caid Essebsi et le président français François Hollande, le 29 mars 2015 à Tunis (Tunisie). (FETHI BELAID / AFP)