Handicap : Atteint de sclérose en plaques, il tente de gravir le Kilimandjaro

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Handicap : Atteint de sclérose en plaques, il tente de gravir le Kilimandjaro
France 2
Article rédigé par
A.Delcourt, C.Pary, B.De Saint Jore - France 2
France Télévisions

C'est la fin de la série du week-end du JT de 20 Heures, qui avait débuté vendredi, lors de la présentation de Julien Vedani. L'homme atteint de sclérose en plaques s'était lancé pour défi de gravir le Kilimandjaro.

Samedi 18 septembre, nous l’avions quitté en difficulté après 3 jours d’ascension plus la pression de l’altitude. Épuisé, comme ses porteurs, il a tenu à marcher à l'approche du camp. Au sein de ce camp, les porteurs tanzaniens lui réservaient un accueil digne de l'exploit. Durant de longues minutes, ils ont dansé sur des chants traditionnels et Julien vit pleinement chacun des instants. "Cette maladie c'est soit stable soit le début de la dégénérescence et ce mot me fait peur. C'est pour cela que je veux pleinement profiter de ma vie", explique Julien Vedani.

Il préfère abandonner au lieu de se mettre en danger

Malheureusement, la nuit fut difficile et sa santé est désormais en danger. Les traits sont tirés, son visage est gonflé et les premiers signes d'un œdème cérébral sont visibles. "Mentalement, je pense que je suis capable de le faire, mais physiquement je pense que ça va être compliqué", raconte Julien. En plus de cela, il n'a que 58% d'oxygène dans le sang, un chiffre bien trop bas. Conscient de la gravité du moment, il prendra la sage décision d'abandonner son aventure.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tanzanie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.