RDC : un premier palace à Goma dans le Nord-Kivu pour une clientèle d’affaires

La ville se trouve dans une région marquée par l'insécurité pour le contrôle des ressources.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La vue sur le lac Kivu à partir de l'hôtel "Serena", nouveau palace implanté à Goma, capitale du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo. (SAMIR TOUNSI / AFP)

L'information semble surréaliste et pourtant elle est bien vraie. Un hôtel cinq étoiles a été inauguré récemment à Goma, implantée au cœur des deux provinces du Nord et du Sud-Kivu, où sévit encore une centaine de milices. Mais la ville est épargnée par les violences et "le business" continue.

Un "potentiel touristique"

Une vue idyllique sur lac Kivu. Des chambres de luxe à partir de 250 dollars minimum la nuit, un centre de conférence, des restaurants, salle de sport, spas, piscine... Bienvenue au Serena Hôtel, premier palace cinq étoiles de Goma, la capitale du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, une région immense qui fait deux fois la taille de la Belgique. Mais ici, les touristes ne sont pas encore au rendez-vous.

Généralement, les gens perçoivent cette région comme une zone de guerre

James Nzavwala, directeur de l'hôtel

à l'AFP

Des mines et des affaires

Le gérant kényan du palace ne désespère pas de voir venir les visiteurs. Il vante le "potentiel touristique" de la région avec notamment le magnifique parc national des Virunga, une zone protégée contenant la biodiversité la plus riche d'Afrique avec les derniers gorilles de montagne et plus d'un millier d’espèces d'animaux.

En attendant, le manager de l'hôtel mise sur des visiteurs plus attirés par la richesse des terres que par la beauté de la faune et de la flore. Or, argent, diamant, cuivre, coltan… les sous-sols du Kivu regorgent de mines et il y a beaucoup d’affaires à conclure. Celui qui a financé le palace en sait quelque chose. Vanny Bishweka est l'homme le plus influent de Goma.

Politique et business

L'entrepreneur de 55 ans possède déjà un hôtel sur les bords du lac, de nombreuses autres sociétés. Ancien quincailler, l'homme d'affaires est réputé proche de l'ancien président Kabila, ce qu'il dément : "Il y a la politique et il y a le business", dit-il. Une frontière pas toujours si étanche au Congo.

L'homme fort de Goma a senti souffler le vent de la lutte anti-corruption revendiquée par le nouveau président Félix Tshisekedi. L'un de ses associés a été condamné en juin dernier à un an de prison pour détournement de fonds publics. Pas de quoi inquiéter le milliardaire congolais qui ne se sent pas concerné. Vanny Bishweka développe ses affaires et promet de soutenir les PME locales et des start-up. Des projets qui donnent de l’espoir à ceux qui veulent y croire. 

Il faut dire que cette dynamique aussi positive soit-elle tranche avec le quotidien des congolais du Kivu qui vivent la pauvreté et l'instabilité depuis des decennies.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.