Covid-19 : le Rwanda interdit les mariages

Le Rwanda a jusqu'à présent évité le pire de la pandémie en appliquant les mesures de confinement parmi les plus strictes du continent. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes attendent de recevoir le vaccin contre le Covid-19 au centre de santé de Muyumba à Kigali, le 5 mars 2021. (HABIMANA THIERRY / ANADOLU AGENCY)

Sa gestion de la pandémie lui a valu des éloges, mais Kigali veut aller plus loin. Le Rwanda a annoncé lundi 21 juin de nouvelles restrictions pour lutter contre la propagation des cas de Covid-19, notamment l'interdiction des mariages et de tous les rassemblements. "Tous les rassemblements sociaux comprenant des festivités de toutes sortes sont interdits", a annoncé le gouvernement dans un communiqué (document ci-dessous en anglais). "Les mariages traditionnels, civils et religieux sont suspendus", selon la même source.

L'extension d'un couvre-feu à l'échelle nationale, de 19h (17h GMT) à 4h, des restrictions de mouvement entre les districts et la suspension des voyages en avion vers l'Ouganda voisin où les cas de coronavirus se multiplient, figurent notamment parmi les autres mesures qui doivent entrer en vigueur mercredi 23 juin. En outre, le gouvernement souligne "l'importance" cruciale de respecter les "mesures sanitaires avec notamment le port du masque, la distanciation physique et le lavage des mains. Des amendes seront infligées en cas de non-respect" de ces mesures, souligne le gouvernement dans son communiqué.

Mesures strictes

Le Rwanda a jusqu'à présent évité le pire de la pandémie en appliquant les mesures de confinement parmi les plus strictes du continent et en mettant en œuvre un système rigoureux de tests et de recherche des cas contacts. Mais au cours des dernières semaines, le nombre de personnes infectées a augmenté, les autorités comptant 662 cas et sept décès le 21 juin.

Au total, le Rwanda a enregistré 31 435 cas positifs depuis le début de la pandémie et 388 décès. Une campagne nationale visant à vacciner 60% de la population d'ici l'année prochaine n'a atteint jusqu'à présent que 3% des 13 millions d'habitants du Rwanda.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société africaine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.