Mauritanie : Chinguetti, une ville sainte de l'Islam en plein désert

Publié Mis à jour
Mauritanie : Chinguetti, une ville sainte de l'Islam en plein désert
Article rédigé par
N. Bertrand, C. Marchand, L. Le Bouquin, T. Pham-Hung - France 2
France Télévisions

Dans l'édition du Journal de 13 Heures, les équipes de France Télévisions vous emmènent à la découverte de sites sacrés. Jeudi 25 novembre, direction la Mauritanie, à Chinguetti

En plein milieu du désert, le village de Chinguetti, en Mauritanie, est tel un mirage. Pourtant, il s'agit de la septième ville sainte de l'islam. Une ville empruntée par de nombreux musulmans en pèlerinage vers La Mecque (Arabie Saoudite) par le passé, mais désormais en retrait. À Chinguetti, la ferveur pour l'islam est toujours présente parmi la population, qui suit les lois de la charia. Les écoles coraniques font le plein, où les récitations du Coran sont quotidiennes. Un des plus anciens minarets au monde est dans le village, datant du XIIIe siècle. Il y a près de 300 ans, Chinguetti était à son apogée, comme le raconte Sidi Mohamed Baha, habitant de la commune : "Il y avait plus de 20 000 habitants, 12 mosquées, 15 universités coraniques".

Des manuscrits protégés

La commune de Chinguetti possède de nombreux parchemins sacrés, ramenés par des pèlerins et datant d'époques diverses et variées. Les sujets abordés sont la religion, mais également la philosophie et les mathématiques. "La bibliothèque est très importante, beaucoup d'étudiants en droit islamique viennent y faire des recherches", explique Abdel Karim Habbot, conservateur de la bibliothèque. Une ville sacrée et un trésor menacé par le sable, alors que l'UNESCO agit pour les protéger.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.