Sophie Pétronin : les dessous de sa libération

La Française Sophie Pétronin a été libérée au Mali après près de 4 ans de captivité, jeudi 8 octobre. Cela a notamment été rendu possible à travers la libération d’autres prisonniers par le gouvernement malien.

FRANCEINFO

La libération de Sophie Pétronin, jeudi 8 octobre, reste un véritable soulagement pour elle, sa famille mais aussi les différentes autorités impliquées dans les négociations. Pour parvenir à obtenir sa remise en liberté, le gouvernement malien a accepté de libérer de son côté 200 djihadistes. Un groupe de personnes composé majoritairement de personnes qui "pivotaient autour de cette insurrection au Nord Mali mais il y a on va dire 2-3 têtes d’affiche de chefs djihadistes connus", selon le journaliste de France 24 Wassim Nasr, spécialiste des mouvements djihadistes.

Une situation toujours tendue au Mali

Cette libération laisse planer un espoir chez certains Maliens qui commencent à rêver d’un "terrain d’entente" avec les islamistes dans le nord du pays selon la journaliste Dorothée Olliéric, en duplex depuis Bamako (Mali). Cependant, les tensions restent encore vives. "Jamais le niveau de violence a été aussi élevé. Il y a les djihadistes mais aussi de très nombreuses violences intercommunautaires qui font des centaines de morts", explique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sophie Petronin, 75 ans, a été libérée jeudi 8 octobre après avoir été retenue en otage au Mali pendant près de quatre ans.
Sophie Petronin, 75 ans, a été libérée jeudi 8 octobre après avoir été retenue en otage au Mali pendant près de quatre ans. (STRINGER / AFP)