Mali : les trois humanitaires de la Croix-Rouge pris en otages ont été libérés

Les trois employés de la Croix-Rouge ont disparu samedi, dans le nord-est du pays.

Des combattants d\'Ansar Dine, dans la région de Kidal (nord du Mali), le 7 août 2012.
Des combattants d'Ansar Dine, dans la région de Kidal (nord du Mali), le 7 août 2012. (ROMARIC HIEN / AFP)

Les trois humanitaires de la Croix-Rouge (CICR) pris en otages dans le nord du Mali par le groupe jihadiste Ansar Dine ont été libérés, selon des responsables de l'ONG, vendredi 22 avril. "C'est la meilleure nouvelle que nous puissions obtenir : nos trois collègues au Mali sont libres, sains et saufs", a écrit Peter Maurer, le président de la Croix-Rouge, sur Twitter.

Le groupe jihadiste Ansar Dine a revendiqué leur enlèvement

Les trois employés de la Croix-Rouge, dont les nationalités n'ont pas été communiquées, ont disparu près du village d'Abeïbara dans le nord-est du pays, samedi 16 avril. Le groupe jihadiste Ansar Dine avait revendiqué leur enlèvement, jeudi, via un de ses responsables, Nourredine Ag Mohamed. 

Pour qu’ils recouvrent la liberté, les jihadistes réclamaient la libération d’un élu de la région de Kidal, arrêté la semaine dernière par les forces de l’opération française Barkhane, qui traquent les jihadistes dans le Sahel.