Attaque au Kenya : la plus meurtrière depuis 1998

Les islamistes chabab ont tué 147 Kenyans jeudi 2 avril dans l'attaque d'une université.

FRANCE 3

L'attaque a été terrible. Au moins 147 personnes, principalement des étudiants, ont été tuées jeudi 2 avril par les islamistes somaliens chabab, des militants liés à Al-Qaida.

Les assaillants ont attaqué l'université de Garissa, une ville kényane située à quelque 150 km de la frontière somalienne, dans l'est du Kenya. Plus de 800 étudiants se trouvaient sur ce campus au moment de la tuerie.

"Nous sommes venus pour tuer"

Les terroristes ont relâché les musulmans, les autres ont été pris en otage et abattus. "J'ai pu les entendre à un moment. Ils disaient 'nous sommes venus pour tuer'", rapporte un professeur d'anglais, au micro de France 3. Il a fallu une journée entière aux forces de sécurité locales pour mettre fin au carnage.

Au lendemain du drame, les habitants sont sous le choc : "La plupart d'entre nous ont peur. On ne sait pas ce que le gouvernement va faire et on ne sait pas si la sécurité est assurée pour pouvoir retourner au travail", s'inquiète un homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des étudiants rescapés de l\'université de Garissa, au Kenya, après l\'attaque d\'un commando de shebabs islamistes, le 3 avril 2015.
Des étudiants rescapés de l'université de Garissa, au Kenya, après l'attaque d'un commando de shebabs islamistes, le 3 avril 2015. (CARL DE SOUZA / AFP)