Canal de Suez : des profits pharaoniques en perspective

L'Egypte a inauguré ce jeudi 6 août, son "nouveau" canal de Suez. France 2 revient sur ce projet de 10 milliards d'euros.

FRANCE 2

Ce jeudi 6 août, le président égyptien a inauguré le "nouveau" canal de Suez.
Les travaux pour l'élargissement du canal ont été menés à un rythme effréné. Le chantier devait durer trois ans, il n'aura finalement fallu qu'une année pour qu'il soit achevé. "La fatigue et tous les efforts que nous avons mis dans ces travaux, tout ça prend tout son sens aujourd'hui", confie Ali Omar, superviseur des travaux, au micro de France 2.

Doubler le trafic sur le canal

35 kilomètres de tranchées, parallèles à l'ancienne voie. Jusqu'alors, cette portion du canal était à sens unique, obligeant les bateaux à passer à tour de rôle dans un sens puis dans l'autre. Avec ce nouveau projet, les navires marchands peuvent désormais circuler dans les deux sens. "Nous espérons doubler le trafic sur le canal", révèle le responsable de l'autorité du canal de Suez. "Avant 2023 nous allons devoir autoriser pas moins de 97 bateaux à passer, et ce, tous les jours".
En 2014, le canal a rapporté cinq milliards d'euros. En 2023, les Égyptiens attendent 11,8 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un navire militaire égyptien navigue sur la nouvelle voie du canal de Suez (Egypte), le 4 août 2015. 
Un navire militaire égyptien navigue sur la nouvelle voie du canal de Suez (Egypte), le 4 août 2015.  (STRINGER / ANADOLU AGENCY / AFP)