VIDEO. François Hollande : "La situation sécuritaire s'est détériorée" en Centrafrique

Le président de la République recevait mardi la présidente centrafricaine de transition, Catherine Samba-Panza.

FRANCE TELEVSIONS

La dégradation de la situation sécuritaire en Centrafrique inquiète le président de la République, qui recevait mardi 1er avril son homologue centrafricaine à l'Elysée, Catherine Samba-Panza. "La situation en Centrafrique s'est à la fois améliorée sur certains points et détériorée sur d'autres, a déclaré François Hollande. La situation sécuritaire s'est détériorée, dégradée dans un certain nombre de lieux, et même à Bangui."

Cinquante morts ces quatre derniers jours

Le président français a pointé la "volonté de groupes hostiles au processus de pacification, de réconciliation", estimant que "les musulmans sont directement visés" par les violences en Centrafrique, qui ont coûté la vie à 50 personnes ces quatre derniers jours. "Que les musulmans sachent bien que si les forces françaises, à travers (l'opération) Sangaris sont présentes en Centrafrique, c'est pour les protéger, et que les Centrafricains sachent bien que nous sommes impartiaux", a-t-il insisté. L'Union européenne annonce, mardi, le lancement officiel de son opération militaire en Centrafrique, avec l'envoi dans les prochains mois d'une force qui comprendra jusqu'à 1 000 soldats, dirigés par le général de division français Philippe Pontiès.

Francois Hollande et son homologue centrafricaine, Catherine Samba Panza, à l\'Elysée, le 1er avril 2014.
Francois Hollande et son homologue centrafricaine, Catherine Samba Panza, à l'Elysée, le 1er avril 2014. (ERIC FEFERBERG / AFP)