Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Hollande espère l'engagement de la Pologne en Centrafrique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
APTV
Article rédigé par
France Télévisions

Pour le président français, l'implication polonaise permettrait de transformer l'opération en mission européenne pouvant bénéficier de financements.

François Hollande espère que l'opération lancée par la France en Centrafrique devienne une mission européenne, grâce notamment à l'envoi de soldats par la Pologne. Le président français a indiqué, jeudi 19 décembre à Bruxelles, qu'une décision pourrait être prise vendredi au cours de la seconde journée du sommet européen en Belgique.

"Si cette décision se confirme", l'intervention pourrait être "considérée comme une opération européenne, et il y aura des financements", a-t-il ajouté. Mais selon un diplomate européen, seul une mission de l'Union européenne approuvée par les 28 Etats membres peut bénéficier de fonds européens. Et ce processus prend du temps.

François Hollande a cité l'importance de l'apport de la Pologne, qui a décidé, pour l'instant, de "mobiliser un avion Herculès C-130 pour trois mois et 50 soldats sur place pour le faire voler et pour le soutien logistique". Il a par ailleurs salué "le soutien logistique très important" apporté par l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique, la Pologne, l'Espagne et les Pays-Bas.

Objectif maintenu sur la courbe du chômage

Lors de cette conférence de presse, François Hollande s'est félicité de l'accord européen sur l'union bancaire, censé redonner confiance aux épargnants et aux contribuables. "Il ne sera plus demandé (...) à des Etats de participer à un financement" des banques, a assuré le président français.

Pour finir, le chef de l'Etat a affirmé une nouvelle fois qu'il tablait sur une inversion de la courbe du chômage d'ici à la fin de l'année et en 2014, faisant valoir que "tout est fait" pour y parvenir, en dépit de projections de l'Insee qui évoquent une "quasi-stabilité" du chômage.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Centrafrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.