Vidéo "La seule chance de la gauche, c'est l'union" : Christiane Taubira, candidate à la présidentielle, était l'invitée du 20 heures de France 2

Publié Mis à jour
VIDEO. Christiane Taubira se dit "fière" d'être candidate à l'Elysée, sur le plateau du 20 heures de France 2
Article rédigé par
France Télévisions

A la différence d'autres candidats de gauche, elle reconnaît la primaire populaire d'initiative citoyenne organisée à la fin du mois. 

Cette fois, elle entre en campagne. Christiane Taubira s'est dite "extrêmement fière et heureuse" d'être candidate à l'Elysée, samedi 15 janvier au 20 heures de France 2. Quelques heures après sa déclaration de candidature à Lyon, l'ancienne ministre de la Justice a justifié son choix, alors que les candidatures sont déjà nombreux à gauche. "Nous sommes toutes et tous convaincus que la seule chance de la gauche, c'est l'union", a-t-elle déclaré, soulignant que ce quinquennat avait été "rude pour les plus pauvres" : "Les gens se battent pour leurs salaires, le climat, les violences faites aux femmes. Ils ont besoin de l'accompagnement de la puissance publique".

N'y a-t-il pas un risque à ajouter une candidature à gauche, tout en prônant son union ? "La seule contradiction, c'est de proclamer que l'union est nécessaire et de rester chacun dans son couloir", s'est-elle défendue sur le plateau de France 2. "Moi je dis que je reconnais les règles de la primaire populaire et que je reconnais par avance les résultats de cette primaire populaire", a-t-elle plaidé, en référence au scrutin d'initiative citoyenne organisé du 27 au 30 janvier. Pressée de répondre sur l'organisation de ce vote, elle s'est dite "désolée que la seule question [qui lui soit posée] soit celle du mécanisme". Certains commentateurs reprochent pourtant à la primaire populaire, refusée par plusieurs candidats (Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon...), d'être en tous points calibrée pour offrir une caution à l'ancienne ministre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.