INFOGRAPHIE. Elections : 10 manières de frauder

Principal concurrent d’Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle algérienne, Ali Benflis n’a de cesse de marteler que son principal adversaire, c’est la fraude. Un argument souvent entendu. Mais, au fait, comment fraude-t-on ?

Abdelaziz Bouteflika sera réélu. A 77 ans, le président algérien malade qui a brillé par son absence pendant toute la campagne entamera un nouveau mandat. En Algérie, personne n’envisage sérieusement l’hypothèse qu’il ne puisse pas être réélu. Comment est-il possible de prévoir à ce point le résultat d’une élection ? Parce qu’elles seront truquées, avancent des concurrents du président, comme son ancien Premier ministre, Ali Benflis. Une fraude que le pays a déjà connu lors de précédentes élections, comme le montre ce reportage de France 5 ou comme le rappelle Courrier International

Pour contourner des scrutins aux issues délicates, les responsables politiques réticents à passer le relais ont imaginé tout un arsenal d’astuces listé sur ce document produit par la fondation allemande Friedrich-Ebert-Stiftung.

Francetv info vous présente un éventail allant du bourrage d’urnes, à la manipulation des listes électorales (comme au Zimbabwe, rappelle France 24), en passant par la corruption et l’intimidation, évoquées dans cette publication de la revue Pouvoirs.

Autant de cartes que les fraudeurs n’hésitent pas à jouer dans toutes les élections, comme le dénonçait l’opposition lors de législatives en Centrafrique, moins de deux ans avant que le pays ne sombre dans le chaos.