Algérie : le président Bouteflika a démissionné

Abdelaziz Bouteflika a démissionné mardi 2 avril de la présidence de la République algérienne. Il a été poussé dehors par la pression de la rue, ce qui a forcé l'armée à le lâcher.

FRANCE 3

C'est la liesse populaire dans les rues d'Alger (Algérie) mardi 2 avril. Spontanément, des centaines de milliers de manifestants ont célébré la démission du président Abdelaziz Bouteflika. "On est tout simplement contents, on est très fiers, et c'est la victoire du peuple", confie une femme. "Nous avons gagné une bataille, mais nous n'avons pas encore gagné la guerre, il y a encore du travail", indique un homme. La dernière image de Bouteflika président restera celle d'un vieillard fatigué, tassé sur son fauteuil roulant, revêtu d'une gandoura beige.

Quatre mandats successifs

En 1964, Abdelaziz Bouteflika est le plus jeune ministre des Affaires étrangères au monde. À 24 ans, il incarne une Algérie triomphante. En 1999, après une traversée du désert, Abdelaziz Bouteflika fait son grand retour. L'homme providentiel solde les années de guerre civile, puis, habilement, il consolide son pouvoir et se succède à lui-même durant quatre mandats. Sa décision de se représenter en début d'année lui aura été politiquement fatale. Lâché par l'armée, hué par la rue, il sort de l'histoire par la petite porte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Abdelaziz Bouteflika, le 27 juin 2012 à Alger (Algérie). 
Abdelaziz Bouteflika, le 27 juin 2012 à Alger (Algérie).  (BILLAL BENSALEM / NURPHOTO / AFP)