Algérie : tension diplomatique majeure avec la France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Algérie : tension diplomatique majeure avec la France
franceinfo
Article rédigé par
M. Larguet, S. Korwin - franceinfo
France Télévisions

Vingt-quatre heures après avoir rappelé son ambassadeur à Paris, l’escalade des tensions diplomatiques entre la France et l’Algérie se poursuit.

Des propos qui ne passent pas. Après la divulgation par le Monde de phrases qu’aurait prononcé Emmanuel Macron devant un parterre de descendants d’acteurs de la guerre d’Algérie, un bras-de-fer diplomatique entre la France et l’Algérie a été amorcé. D’abord par le retour en urgence de l’ambassadeur d’Algérie à Paris. Une journée après, l’Algérie annonce que les avions militaires français ne pourront plus survoler l’espace aérien du pays.

Un sujet toujours sensible

Selon Slimane Zeghidour, éditorialiste à TV5 Monde, "le but des autorités algériennes en prenant cette mesure n’est pas d’empêcher les vols de l’armée française mais d’exprimer son mécontentement". Aussi, la guerre d’Algérie pour son indépendance reste un sujet de crispation diplomatique important une soixantaine d’années plus tard. Et l’éditorialiste de conclure que ce bras de fer "se terminera tôt ou tard par la voie diplomatique" dans un contexte tendu étant donné que la France avait, il y a quelques semaines, décidé de réduire de moitié les visas accordés au pays nord-africain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.