L'Afrique du Sud exempte quatre nouveaux pays de visa pour attirer les touristes

Les citoyens de l'Arabie saoudite, du Qatar, des Emirats arabes unis et de la Nouvelle-Zélande n'auront plus besoin de visa pour se rendre dans le pays. 

Les montagnes de Cape Town, en Afrique du Sud. 
Les montagnes de Cape Town, en Afrique du Sud.  (ZERO CREATIVES / CULTURA CREATIVE / AFP)

Avec un taux de chômage record, l'Afrique du Sud peine à relancer son économie à bout de souffle. Le pays, qui mise particulièrement sur le tourisme, a donc annoncé, jeudi 15 août, qu'il exemptait de visa les citoyens de quatre pays supplémentaires. Les ressortissants d'Arabie saoudite, du Qatar, des Emirats arabes unis et de la Nouvelle-Zélande n'auront plus besoin de visa pour y effectuer des voyages d'affaires ou d'agrément. 

Cette mesure, qui prend effet immédiatement, survient alors que les derniers chiffres officiels du tourisme, rendus publics en mai, font état d'une baisse du nombre de visiteurs venus d'Europe et du Moyen-Orient au premier trimestre 2019, la haute saison en Afrique du Sud. Pour les mois d'avril et mai, la baisse est de 10% pour l'ensemble des voyageurs étrangers, par rapport à l'année précédente.

Le chômage a atteint 29% en Afrique du Sud, un niveau record. Le produit intérieur brut (PIB) sud-africain a reculé de 3,2% en rythme annuel au premier trimestre 2019, son plus fort recul sur trois mois enregistré ces dix dernières années. En cause, des rationnements d'électricité, la faiblesse des investissements et la consommation des ménages en berne.