Tsunami dans le Pacifique : les communications avec les îles Tonga pas complètement rétablies

Publié Mis à jour
Tsunami : les communications avec les Tonga pas complètement rétablies
Article rédigé par
D. Schlienger, S. Gravelaine, Nouvelle-Calédonie la 1ère - France 2
France Télévisions

Les dégâts sont importants dans les îles Tonga, dimanche 16 janvier, au lendemain de l'importante éruption d’un volcan sous-marin ayant entraîné un raz-de-marée. Les communications avec les Tonga ne sont pas encore complètement rétablies.

Ce sont les dernières vidéos accessibles de l’archipel tongien, filmées juste au moment où le tsunami frappait les côtes. On voit qu’une jeune femme semble piégée dans une église. Au téléphone, ses amis lui disent de sortir. "Je ne peux pas, dit-elle, l’eau est trop haute." Quelques minutes plus tard, la communication coupe. Depuis 24 heures, et l’éruption impressionnante du Hunga Tonga- Hunga Ha’apai samedi 15 janvier, seules quelques photos nous parviennent. Si l'on aperçoit des rues éventrées, il est difficile d’évaluer l’ampleur des dégâts.   

La menace de raz-de-marée globalement passée

Les câbles sous-marins de communication seraient endommagés. À 3 000 km de là, en Polynésie, de nombreuses personnes sont sans nouvelles de leurs proches et l’inquiétude monte. Les seules informations viennent des autorités néo-zélandaises, et restent très succinctes. À des milliers de kilomètres du volcan tongien, des vagues de plusieurs mètres de hauteur ont touché les côtes, de la Californie au Japon. Des dégâts ont été signalés, mais aucune victime à déplorer. La menace de raz-de-marée est globalement passée pour ces pays de l’océan Pacifique.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.