VIDEO. Le Sud-Ouest essuie une nouvelle tempête avec des vagues géantes

L'alerte orange aux vagues-submersion a été levée mardi 4 mars sur sur la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Mais les communes du littoral subissent toutefois quelques dommages. 

FRANCE 3

Des vagues de 8 à 10 mètres, atteignant parfois plus de 15 mètres comme au Cap-Ferret (Gironde), ont été observées dans la soirée du lundi 3 mars sur la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. L'alerte orange aux vagues-submersion a été levée mardi matin sur ces trois départements. Quatre départements sont toujours en vigilance orange inondations : le Gers, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques et les Landes.

A Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), de fortes vagues ont toutefois inondé le casino mardi matin, qui s'est retrouvé une nouvelle fois les pieds dans l'eau. La digue de sable érigée pour protéger le casino municipal a totalement disparu. Les baies vitrées du bâtiment ont cédé et les sous-sols et rez-de-chaussée ont été inondés sur 1 000 m² environ. D'autres communes de la côte ont été touchées, comme Saint-Jean-de-Luz, où les vitres renforcées d'un centre de thalassothérapie ont plié, et à Anglet, où un pan entier de la promenade s'est effondré à l'embouchure de l'Adour.

L'événement météo a eu des conséquences jusqu'à Bayonne. L'eau a déferlé par vagues dans la ville, vers 6 heures du matin, à cause de la marée et de la houle. Les services municipaux des communes de la côte basque touchées par la tempête ont entamé la remise en état du littoral.

Des vagues sur la plage Miramar de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 3 mars.
Des vagues sur la plage Miramar de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 3 mars. (DANIEL VELEZ / AFP)