Cet article date de plus d'un an.

Ardèche : la commune du Teil toujours sous le choc après le séisme

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Ardèche : la commune du Teil toujours sous le choc après le séisme
Article rédigé par
France Télévisions

Au lendemain du séisme de 5,4 sur l'échelle de Richter, certains habitants redoutent des répliques. La centrale nucléaire voisine n'aurait pas eu d'avaries.

Des maisons méconnaissables. Le lotissement du Teil (Ardèche) a été touché durement par le séisme. Des dizaines de personnes y vivent. 24 heures après les secousses, ils peuvent enfin revenir dans leur maison, mais seulement pour voir les dégâts. "Le plafond là-haut est tout fendu", constate un habitant sous le choc. Des experts vont tenter de mesurer les dégâts. La mairie est prise d'assaut par les sinistrés qui cherchent des informations et du réconfort auprès des bénévoles. "Ils sont encore perdus et déboussolés par cet événement rare", relate un bénévole.

La centrale nucléaire surveillée

Des répliques sismiques sont toujours évoquées, alors à quelques kilomètres du village, la centrale de Cruas est surveillée de près. Les techniciens d'EDF recherchent les moindres fissures sur les pylônes sous la centrale. Mais la direction se veut rassurante, n’évoquant "aucun dommage". Pour l'autorité de Sûreté nucléaire, il faut renforcer les normes de sécurité à l'avenir. Les réacteurs devraient redémarrer vendre 15 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.