Sécheresse : Élisabeth Borne active une cellule de crise

Publié
Sécheresse : Elisabeth Borne active une cellule de crise
Article rédigé par
V. Lerouge - France 3
France Télévisions

Alors que la situation est historique en France, la Première ministre a décidé de convoquer, vendredi 5 août, des conseillers afin d'étudier les potentielles conséquences de la sécheresse qui frappe le pays depuis plusieurs semaines, comme l'explique le journaliste Valéry Lerouge, en direct du ministère de l'Intérieur.

Face à cette sécheresse historique, la Première ministre Élisabeth Borne a activé, vendredi 5 août, une cellule interministérielle de crise. Quel est l'objectif de cette cellule de crise ? "C’est de coordonner les services de l'État et des départements, de faire remonter en temps réel les informations sur les conséquences de la sécheresse, tant sur les transports et sur la production d'énergie que sur l'agriculture", explique le journaliste Valéry Lerouge, en direct du ministère de l’Intérieur.

Une réunion sans ministres

"La Première ministre l'écrivait ce matin dans un communiqué, la situation est historique dans la plupart des territoires en France. Selon elle, cela devrait perdurer encore au moins 15 jours, voire devenir encore plus préoccupant. Pas de ministres autour de la table, seulement des ‘conseillers techniques’. Mais l'exécutif entend au passage montrer qu'il reste très vigilant face à la situation, et qu'il est encore aux manettes, même si beaucoup de ministres sont déjà en vacances ou sur le point de partir", conclut-il.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.