Sécheresse : des températures anormalement élevées pour la période

Publié Mis à jour
Sécheresse : des températures anormalement élevées pour la période
Article rédigé par
A. Delcourt, France 2 - franceinfo
France Télévisions

Dans différents coins du monde, la sécheresse et la chaleur posent de gros soucis, comme en Inde où les habitants doivent résister à des températures autour de 40 degrés et en Afrique, où la famine guette.

Difficile de le voir au premier regard, mais nous somme au milieu d’un lac. Celui du Broc dans les Alpes-Maritimes. L’an dernier à la même époque il y avait six mètres d’eau, aujourd’hui les bandes de calcaire apparaissent. En cause, 70% de précipitations en moins, il n’a plu que trois fois en cinq mois dans le village de La Penne. La maire a donc pris un arrêté de restriction d’eau comme dans d’autres villages de la région. Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes ou encore pays de la Loire, autant de régions touchées par cette sécheresse mondiale. 

Des feux aux Etats-Unis

En Inde, les plus importants cours d’eau sont à sec, comme la rivière Yamuna. Dans la capital New Delhi, les températures avoisinent les 40 degrés en moyenne et les habitants suffoquent. Températures inhabituelles aussi au Pakistan voisin. A Islamabad, la capitale, les coupures d’électricité compliquent encore plus les conditions de vie de millions d’habitants, obligés de quitter leur domicile p our se baigner. Aux Etats-Unis, dans le Colorado, les feux se multiplient. En Afrique, d’immenses territoires sont aujourd’hui désertiques et la famine menace 20 millions de personnes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.