Sécheresse : 41 départements concernés par des restrictions d'eau

Dix-sept départements sont en "niveau crise". Cela concerne principalement les départements au sud de la Loire.

De la terre asséchée, à Roncq (Nord), le 29 juin 2019.
De la terre asséchée, à Roncq (Nord), le 29 juin 2019. (MAXPPP)

Après la canicule, la sécheresse. Quarante et un départements sont concernés par des restrictions d'eau, a comptabilisé le site gouvernemental Propluvia, mardi 9 juillet. Parmi eux, 17 départements sont en "niveau crise", un niveau qui entraîne "l'arrêt des prélèvements non prioritaires, y compris des prélèvements à des fins agricoles". Cela concerne l'Allier, le Cher, la Côte-d'Or, les Deux-Sèvres, le Gers, la Haute-Garonne, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, la Loire-Atlantique, le Loiret, le Lot, le Puy-de-Dôme, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Vendée et la Vienne.

Quatorze départements sont placés en alerte renforcée, 10 départements sont en alerte et 11 autres sont en vigilance. Au total, 87 arrêtés ont été pris pour inciter ou obliger les particuliers et professionnels à économiser l'eau.

Luc Servant, président de la chambre d’agriculture de Charente-Maritime, a fait part, le 6 juillet, sur franceinfo, de son inquiétude en cette période de sécheresse. "Dix jours annoncés sans pluie, je crois que les conséquences vont être fortes", a estimé le référent "aléas climatiques" pour l’ensemble des chambres d’agriculture.