Cet article date de plus de quatre ans.

Appel à témoignages : vous travaillez dehors en pleine vague de froid ? Racontez-nous

Les trois quarts du pays sont en alerte "Grand froid" ce mardi. Si vous êtes contraint de travailler dehors malgré les températures glaciales, nous souhaiterions recueillir votre témoignage pour un article.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes) sous la neige, le 26 février 2018.  (VALERY HACHE / AFP)

Des températures allant jusqu'à -7°C à Strasbourg et Lyon, -6°C à Lille et Toulouse, -5°C à Paris... Face au pic de froid, les autorités ont activé le plan "Grand froid" dans 68 départements, mardi 27 février. Comme pour la canicule, les employeurs sont tenus, en vertu du Code du travail, de prendre des mesures pour assurer la sécurité et la santé des salariés. 

>> Températures glaciales, plan "Grand froid", hébergement d'urgence pour les sans-abri... Suivez notre direct 

L'article L4121-1 du Code du travail ne prévoit cependant pas de température minimum fixant un droit de retrait pour les personnes travaillant à l'extérieur. L'employeur est cependant contraint de mettre en place des moyens adaptés. 

Vous travaillez dehors malgré les températures glaciales ? Votre employeur a mis en place des dispositions exceptionnelles ? N'hésitez pas à témoigner, via l'espace "réagir" ci-dessous ou à écrire à notre journaliste à l'adresse suivante : kocila.makdeche@francetv.fr. N'oubliez pas de laisser votre numéro de téléphone ou une adresse e-mail pour que nous puissions vous recontacter. Vos coordonnées resteront strictement confidentielles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vague de froid

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.