La vitesse bientôt limitée à 50 km/h sur le périphérique parisien ?

Cette piste est lancée par la commission d’élus chargée de réfléchir à l’avenir de l'axe qui encercle la capitale.

Le périphérique parisien, le 21 février 2019.
Le périphérique parisien, le 21 février 2019. (MAXPPP)

La mesure va faire grincer des dents. Un rapport propose d'abaisser la vitesse sur le périphérique parisien de 70 kmh/ à 50 km/h. Cette mesure permettrait "de pacifier la circulation et la conduite", a affirmé sur franceinfo, lundi 29 avril, Eric Azière, le rapporteur de la mission d'information et d'évaluation du Conseil de Paris. 

Le Parisien, qui a consulté une version non définitive de ce document, révèle aussi les élus chargés de réfléchir à l’avenir de l'axe qui encercle la capitale ont également évoqué la piste d'une chaussée avec deux voies de circulation. Une troisième voie pourrait être entièrement consacrée aux transports en commun, au covoiturage et aux voitures propres. Et il n'y aurait plus de quatrième voie.

"Actuellement, sur le périphérique, on a des passages à trois voies, des passages à quatre voies et des passages à cinq voies. Il faudrait éviter ces rétrécissements de chaussée. C'est cela qui provoque de gros ralentissements", a-t-il estimé sur BFMTV.

Anticipant une forte impopularité de ces mesures, Eric Azière a assuré que les discussions sont ouvertes : "On va prendre le temps de la concertation, de l'annonce, de la pédagogie." Le rapport définitif de la mission d'information et d'évaluation du Conseil de Paris doit être remis le 21 mai à Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris.