"Les cumuls de pluie pourraient égaler deux mois de précipitations" : comment l'épisode méditerranéen dans le Sud-Est va-t-il évoluer ?

Un retour au sec est prévu pour la journée de lundi. Franceinfo a interrogé Jean-Pierre Hameau, prévisionniste à Météo France, pour en savoir plus sur l'évolution de ces intempéries.

Un épisode méditerranéen avait déjà touché le département du Var fin octobre, ici à la Seyne-sur-Mer, le 23 octobre 2019. 
Un épisode méditerranéen avait déjà touché le département du Var fin octobre, ici à la Seyne-sur-Mer, le 23 octobre 2019.  (MAXPPP)

Prudence si vous vous trouvez dans le sud-est de la France. Les Alpes-Maritimes et le Var ont été placés, samedi 23 novembre, en vigilance rouge "pluie-inondation". Cet épisode méditerranéen touche également l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, le Gard, la Haute-Loire et le Vaucluse qui sont toujours placés en vigilance orange pour "inondation" et "crue".  

>> DIRECT. Intempéries : suivez l'évolution de la situation

En raison des intempéries, quelque 1 290 foyers du Var étaient privés d'électricité samedi à 14 heures et des évacuations préventives sont en cours par les pompiers dans ce département. Un homme de 77 ans est également porté disparu. Alors que les perturbations se poursuivront tout le week-end, franceinfo a interrogé le prévisionniste de Météo France Jean-Pierre Hameau sur cet épisode méditerranéen. 

Franceinfo : Combien de temps va durer ce nouvel épisode d'intempéries ? 

Jean-Pierre Hameau : L'épisode se décale vers l'est du pays et va particulièrement toucher le Var et les Alpes-Maritimes. On y attend 20 à 25 mm de pluie par heure jusqu'à cette nuit. Globalement, il faudra encore être prudent dimanche, où les précipitations se feront moins importantes dans l'après-midi. Un retour complet au sec est prévu pour la journée de lundi. 

Petit à petit, on sort les départements des vigilances orange pour la pluie. C'est le cas de l'Hérault, de la Lozère, du Gard et des Bouches-du-Rhône. Le département de l'Ardèche devrait également être concerné dans l'après-midi. Attention, certains restent tout de même en vigilance inondation ou crue. 

Les cumuls de pluie sont-ils particulièrement importants ?

Effectivement, il s'agit de précipitations importantes. Dans le Var et les Alpes-Maritimes, les cumuls de pluie pourraient atteindre 200 à 250 mm, soit l'équivalent de deux mois de précipitations. Les orages actifs localement peuvent accentuer les précipitations.

Il va également beaucoup neiger du côté du Mercantour, au-dessus de 1 700 mètres d'altitude. On y attend jusqu'à un mètre de neige, qui entraînera un risque important d'avalanches dans les Alpes-Maritimes. 

Les épisodes méditerranéens sont-ils normaux en ce mois de novembre ? 

C'est un épisode tout à fait classique pour la saison. Depuis 2014, il y a un épisode méditerranéen tous les ans à cette période. C'est lié à une dépression qui se crée en Méditerranée et qui fait remonter des masses d'air chaud et humide. Le contraste entre ces basses couches chaudes qui s'évaporent et celles plus froides en altitude – liées à la saison – entraînent des orages et de fortes précipitations. Ces orages sont, en plus, stationnaires, c'est-à-dire qu'ils restent un certain temps au-dessus d'un même endroit.  

L'épisode méditerranéen se traduit de la même manière que l'épisode cévenol dont on entend parfois parler. La seule différence est que l'un tire son origine dans la Méditerranée et l'autre dans le relief des Cévennes.