Intempéries : l’Indre-et-Loire toujours en alerte rouge, des centaines de personnes évacuées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
L’Indre-et-Loire est toujours en alerte rouge en raison des intempéries, lundi 1er avril. Plusieurs centaines de personnes ont dû être évacuées.
Intempéries : l’Indre-et-Loire toujours en alerte rouge, des centaines de personnes évacuées L’Indre-et-Loire est toujours en alerte rouge en raison des intempéries, lundi 1er avril. Plusieurs centaines de personnes ont dû être évacuées. (France 2)
Article rédigé par France 2 - T.Paga, C.Le Calvé, L.Rochette
France Télévisions
France 2
L’Indre-et-Loire est toujours en alerte rouge en raison des intempéries, lundi 1er avril. Plusieurs centaines de personnes ont dû être évacuées.

À Chinon, en Indre-et-Loire, le quartier Saint-Jacques est devenu un dédale d’eau, lundi 1er avril. Les jardins, les cours et les ruelles sont envahis par la Vienne en crue. Et pour ne rien arranger, il a encore plus dans la nuit du 31 mars au 1er avril. Certains habitants, qui avaient refusé d’être évacués la veille, ont dû quitter leur logement ce 1er avril au matin. Certains ont décidé de rester, car la décrue serait pour bientôt.

Le bateau pour se déplacer

Toute la nuit, les autorités ont craint pour une digue située au-dessus d’un terrain de rugby. C’est elle qui protège le faubourg et ses centaines d’habitants qui ont été préventivement évacués. Mais elle n’a finalement pas cédé. Plus au sud, le bateau est parfois obligatoire pour se déplacer. Une pleine est saturée en eau, certaines maisons sont encerclées. Il faut attendre que le fleuve rentre dans son lit. La décrue semble se confirmer.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.