Cet article date de plus de six ans.

VIDEO. Catastrophes naturelles : les maires de l'Aveyron en colère

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les maires de l'Aveyron expriment leur colère suite à la publication, jeudi 11 décembre, au journal officiel, de la liste des communes reconnues en état de catastrophe naturelle. Dix communes ne figurent pas sur la liste.

Les oubliés ont fait entendre leur voix. Dix maires et une centaine d'administrés qui s'estiment oubliés de la procédure accélérée de catastrophes naturelles, sont descendus dans la rue. L'arrêté ne reconnait pour l'instant que 23 communes sur les 33 qui en avaient fait la demande.

La manifestation est à l'initiative du maire de Saint-Rome-de-Cernon. Dans sa commune, les dégâts pourraient atteindre le million d'euros. "On a été collectivement ravagés (...) On aurait dû être classés collectivement. Ce n’est pas acceptable qu'il y ait des citoyens de deuxième zone" , déclare Pierre Pantanella, maire de Saint-Rome-de-Cernon.

Un retard pénalisant

Ce retard pénalise les sinistrés comme ce boulanger qui totalise près de 70 000 euros de dégâts. Sébastien Garrigues confie au micro de France 3 : "Ça me gêne énormément, car ça va prendre plus de temps au niveau des du déblocage des fonds pour pouvoir réparer".
 
Selon la préfecture de l'Aveyron, les dix communes ne sont pas exclues de la procédure. Dans leur cas, Météo France a besoin de davantage de temps pour effectuer des relevés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.