Cet article date de plus de deux ans.

Etats-Unis : les inondations provoquées par l'ouragan Florence ont fait au moins 23 morts

"Certaines zones n'ont pas encore subi le pire des inondations", estime le gouverneur de Caroline de Nord, l'Etat où les intempéries ont fait le plus de victimes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des habitants évacuent leurs affaires de leur maison de Spring Lake, en Caroline du Nord, pour fuir la montée des eaux sur le passage de la dépression tropicale Florence, le 17 septembre 2018. (JOE RAEDLE / AFP)

L'ouragan Florence n'est plus qu'une dépression tropicale. Mais les inondations qui l'ont accompagnée ont fait au moins 23 morts sur son passage, selon un bilan annoncé lundi 17 septembre, trois jours après qu'il a touché les côtes américaines. Les dégâts pourraient atteindre des milliards de dollars.

La gouverneure de Caroline du Sud a confirmé la mort de six personnes, et son homologue de Caroline du Nord, 17 autres décès.

L'état de catastrophe naturelle décrété

Le phénomène n'est pas terminé. Florence doit dévier vers le nord-est, et les fortes pluies vont continuer à tomber dans les terres en Caroline du Nord. "C'est une tempête historique qui se poursuit, certaines zones n'ont pas encore subi le pire des inondations", a averti le gouverneur de l'Etat, Roy Cooper, lundi.

Les pluies vont également frapper la Caroline du Sud et la Virginie, qui a émis une alerte aux tornades pour le centre de l'Etat. Les autorités redoutent des glissements de terrain, des ruptures de barrages ou de nouvelles crues de rivières.

Le président américain Donald Trump a décrété dimanche l'état de catastrophe naturelle pour la Caroline du Sud, permettant le déblocage d'une aide fédérale supplémentaire pour les zones affectées par Florence. Il a indiqué la semaine dernière qu'il se rendrait "bientôt" dans les zones touchées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.