Dévasté, le Vanuatu a besoin d'aide

L'archipel du Pacifique a été violemment balayé par le cyclone Pam. 48 heures après, les dégâts sont terribles. La communauté internationale s'organise.

FRANCE 2

Dans le Pacifique sud, le Vanuatu, l'un des pays les plus pauvres du monde, est encore très marqué ce dimanche 15 mars, 48 heures après le passage de Pam. Le cyclone, extrêmement violent, a provoqué des dégâts très importants.
Les habitants ont vécu dans la terreur, tandis que la pluie et de violentes rafales de vent détruisaient tout. Certains sont surpris d'être encore en vie. "Tous les appartements sont détruits mais on s'en est tirés, c'est tout ce qui compte", relativise un homme.

L'Australie et la France se mobilisent

Le bilan officiel est de six morts pour l'instant, mais aucun compte précis n'est encore possible. Les pertes humaines pourraient être beaucoup plus lourdes. Les organisations humanitaires se préparent donc au pire.
L'Australie a envoyé un avion d'aide de première urgence. Un avion français chargé de vivres, d'eau et de kits de secours est également parti de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, en milieu de journée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un habitant du Vanuatu constatent les dégâts après le passage du cyclone Pam sur l\'archipel du Pacifique, le 14 mars 2015.
Un habitant du Vanuatu constatent les dégâts après le passage du cyclone Pam sur l'archipel du Pacifique, le 14 mars 2015. (UNICEF PACIFIC / MAXPPP)