VIDEO. Journée de "désobéissance civile" pour le climat : des militants écologistes évacués du siège d'EDF à La Défense

Des militants écologistes ont investi l'entrée du bâtiment d'EDF avant d'être délogés par les forces de l'ordre, dans le cadre d'une journée de "désobéissance civile" pour le climat.

Des affiches collées par des militants écologistes à La Défense, le 19 avril 2019, dans le cadre d\'une action de \"désobéissance civile\" pour le climat.
Des affiches collées par des militants écologistes à La Défense, le 19 avril 2019, dans le cadre d'une action de "désobéissance civile" pour le climat. (THOMAS SAMSON / AFP)

Des militants écologistes ont successivement bloqué les sièges de Total, La Société générale et EDF à La Défense (Hauts-de-Seine) dans le cadre d'une journée de "désobéissance civile" pour le climat, vendredi 19 avril. Mathilde Gracia et Alexandre Gras, journalistes à franceinfo, étaient présents dans les locaux d'EDF aux côtés des manifestants quand les forces de l'ordre sont intervenues pour procéder à leur évacuation. Franceinfo a pu filmer cette opération dans le cadre d'un direct Facebook, disponible ci-dessous.

"Le mouvement climat français dénonce l'alliance toxique qu'Emmanuel Macron et son gouvernement entretiennent avec les grandes entreprises dont l'activité accélère le changement climatique", écrivent Greenpeace, Les Amis de la Terre et ANV-COP21 dans un communiqué. Affirmant que plus de 2 000 personnes ont participé à cette action, ces ONG ajoutent que "des mesures radicales et immédiates sont nécessaires pour parvenir à limiter le réchauffement climatique à +1,5 °C d'ici la fin du siècle".

Emmanuel Macron s'est efforcé de s'ériger en champion de l'accord de Paris pour le climat en répliquant avec le slogan "Make the planet great again" à l'annonce de Donald Trump de sa volonté d'en faire sortir les Etats-Unis. Mais son action est très critiquée par des militants écologistes.