INFOGRAPHIE. Comment le réchauffement climatique va bouleverser la vie d'Emma, née en 2015, si rien ne change

Franceinfo a imaginé ce que serait la vie d'Emma, née pour l'ouverture de la COP21, en novembre 2015, si le sommet et l'accord signé à l'époque n'avaient aucun impact sur le réchauffement climatique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Emma est née le 30 novembre 2015, le jour de l'ouverture de la COP21 au Bourget (Seine-Saint-Denis). Pendant deux semaines, 195 chefs d’Etat et des centaines de négociateurs internationaux s'étaient alors réunis pour discuter de l’avenir de la planète sur laquelle Emma va grandir. Elle a poussé ses premiers cris pendant qu’eux tentaient de trouver des solutions pour limiter le réchauffement climatique. Un accord global a finalement été trouvé, validé par tous les participants, fixant comme objectif une limitation du réchauffement mondial entre 1,5 °C et 2 °C d’ici 2100.

L'accord de Paris, ambitieux, a encouragé de nombreux acteurs à se mobiliser. Mais deux ans plus tard, rien n'est assuré. Donald Trump a, par exemple, annoncé en juin son intention de retirer les Etats-Unis de l'accord. Et si les représentants des Etats signataires se sont retrouvés en novembre à Bonn (Allemagne), il leur reste encore à définir les moyens d'atteindre les objectifs fixés. Le One Planet Summit, qui se tient mardi 12 décembre à Paris, à l'initiative d'Emmanuel Macron, doit permettre d'intégrer les acteurs de la finance publique et privée dans cette lutte contre le réchauffement climatique. 

Si les objectifs de l'accord de Paris devaient être abandonnés, les experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) promettent un destin des plus sombres (et des plus chauds !) à la Terre, et donc à Emma. Ce scénario du pire, obtenu à partir des estimations de concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, imagine un monde dans lequel ce taux ne cesse de croître. Un monde dans lequel la COP21 n’a rien changé et où le mercure a pris plus de 3 °C. Températures caniculaires, fonte des glaces, disparitions d’espèces… Franceinfo vous montre ce que sera la vie d’Emma si rien ne change.