Climat : le scénario catastrophe des scientifiques

Les risques de catastrophe naturelle sont de plus en plus fréquents. Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme, car la hausse des températures pourrait rapidement dépasser les 2°C.

Voir la vidéo
FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Côtes fragilisées, canicules et sécheresses sont de plus en plus fréquentes. Ce sont les conséquences du réchauffement climatique. Les experts lancent l'alerte : au-delà d'une hausse de 1,5°C d'ici la fin du siècle, les impacts seront catastrophiques. La France ne sera pas épargnée. À Soulac-sur-Mer (Gironde), le niveau de la mer s'est déjà élevé. Si le niveau s'élève d'un mètre, 15 000 km de routes communales, 1 967 km de voies ferrées et 355 km d'autoroutes seraient submergés au moins une fois tous les cent ans. Il serait alors impossible d'atterrir sur les aéroports corses.

Réduire de 40 à 70% les émissions de gaz à effet de serre

Pour les climatologues, il faut anticiper. "En France, on pourra vivre, mais il faudra un effort d'adaptation préventif. On aura des iîots de chaleur, on aura des problèmes de santé, on aura des problèmes de littoraux", décrit Hervé Le Treut, climatologue. En France, les effets du réchauffement sont déjà visibles. En douze ans, les glaciers ont perdu presque 20 mètres de hauteur. Les sécheresses ont été multipliées par deux depuis 1960. Seule solution pour rester en dessous des 2°C de hausse de température : réduire entre 40 et 70% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050.

Le JT
Les autres sujets du JT
La sécheresse en Allemagne, près d\'Osterode, le 23 juillet 2018.
La sécheresse en Allemagne, près d'Osterode, le 23 juillet 2018. (FRANK MAY / PICTURE ALLIANCE / AFP)