Cet article date de plus de cinq ans.

Dans la Drôme, les agriculteurs s'organisent face à la chaleur

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Dans la Drôme, les agriculteurs s'organisent face à la chaleur.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Malgré la canicule, il est nécessaire de s'adapter pour travailler dans les champs.

En ce 1er juillet caniculaire, France 2 a suivi des ouvriers qui plantent des salades sous une température de 37°C à l'ombre. "On a des commandes le matin, des plantations à faire l'après-midi, on n'a pas d'autre choix que d'y aller", explique Bertrand Herard, maraîcher. Les conditions de travail sont très délicates.

Les fruits gorgés de sucre

À La Roche-De-Gun (Drôme), le soleil brûlant éreinte les saisonniers, mais les fruits de l'été, abricots ou pêches, sont bons à cueillir. "Il n'y a pas un brin de vent, ça devient de plus en plus dur", témoigne Sabrina Lavialle, saisonnière. Ici, la journée commence à 6 heures du matin et à la mi-journée, tout le monde s'arrête.

La canicule a aussi du bon. Elle gorge les fruits de sucre. Un conducteur a fait climatiser la cabine de sa moissonneuse pour pouvoir travailler dans de meilleures conditions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canicule

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.