Facebook : Zuckerberg fait son mea-culpa devant le Congrès

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, s'est excusé devant le Congrès américain ce mardi 10 avril. Questionné au sujet du siphonnage de données par le réseau social, il n'a toutefois pas répondu à l'ensemble des questions.

Voir la vidéo

Oublié le célèbre T-shirt gris. Devant les sénateurs américains, le costume-cravate était de rigueur pour le jeune patron de Facebook, Mark Zuckerberg. Pendant cinq heures, il a répondu à leurs questions en commençant par présenter ses excuses. "Nous n'avons pas une vision assez large de notre responsabilité : c'est une grosse erreur. C'était mon erreur, et je suis désolé",a-t-il déclaré.

Des questions restées sans réponses

Sommé de s'expliquer sur les affaires d'atteinte à la vie privée sur le réseau social, Mark Zuckerberg continue d'affirmer que son groupe est sûr pour ses deux milliards d'utilisateurs. Bien coaché par ses avocats face à l'intransigeance des sénateurs sur les manipulations politiques, Mark Zuckerberg garde son calme.

Toutefois, à plusieurs reprises, le patron de Facebook botte en touche en déclarant aux élus qu'il ne sait pas répondre à leurs questions. Il a promis de fournir des réponses supplémentaires dans les prochains jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, avant son audition devant les membres de la Commission du commerce, des sciences et des transports du Sénat américain, à Washington, le 10 avril 2018.
Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, avant son audition devant les membres de la Commission du commerce, des sciences et des transports du Sénat américain, à Washington, le 10 avril 2018. (JIM WATSON / AFP)