Hautes-Alpes : une station de ski remplace les remontées mécaniques par des chevaux

Dans les Hautes-Alpes, une station de ski familiale a eu l’idée de recourir à des chevaux de trait pour remplacer les remontées mécaniques, mises à l’arrêt à cause de la crise sanitaire. 

France 3

À Saint-Léger-les-Mélèzes, dans les Hautes-Alpes, des chevaux de trait font remonter la pente aux enfants de l’école de ski. "Si l’enneigement est excellent, j’arrive à en mettre huit ou neuf, sans qu’ils forcent trop", explique Anthony Samadet, des écuries des Écrins. Quand un des enfants chute, le cheval est arrêté. Côté moniteur, il faut rester patient. "Il faut que la pente soit raisonnable pour qu’ils puissent tenir cette corde et après, on a accès à une piste un petit plus importante, avec un peu plus d’inclinaison pour essayer de les faire progresser", détaille Éric Lauer.

"Ça nous met un petit peu le moral"

Dans la station-village familiale, la majorité des professionnels du tourisme sont aussi agriculteurs. C’est donc naturellement qu’ils ont imaginé cette collaboration originale avec les chevaux. Les skieurs paient l’équivalent d’un forfait au centre équestre : dix euros les deux heures. "On ne va pas faire des miracles avec ça, mais on rend les gens heureux déjà, ça nous met un petit peu le moral", se réjouit Frédéric Degril, directeur de l’ESF de la station.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hautes-Alpes : une station de ski remplace les remontées mécaniques par des chevaux
Hautes-Alpes : une station de ski remplace les remontées mécaniques par des chevaux (France 3)