VIDEO. Quand la mère de Fiona demandait qu'on retrouve sa fille

Cécile Bourgeon a avoué que la fillette n'avait pas disparu mystérieusement dans un parc de Clermont-Ferrand, comme elle le soutenait, mais serait morte sous les coups portés par son compagnon.

BENOIT GADREY ET OLIVIER JACQUELIN - FRANCE 2

Cécile Bourgeon assurait jusqu'à présent que sa fille Fiona avait disparu dans un parc de Clermont-Ferrand, alors qu'elle sommeillait, enceinte, sur un banc. Mais la mère a craqué, mercredi 25 septembre à Perpignan (Pyrénées-Orientales), sous les questions de la police judiciaire. Elle a avoué que Fiona avait été tuée sous les coups portés par son compagnon, lors d'une soirée arrosée avec des amis, la veille ou l'avant-veille du 12 mai, date supposée de la disparition de la petite fille de 5 ans.

La fillette a ensuite été enterrée près de Clermont-Ferrand, a précisé l'avocat de la mère, Gilles-Jean Portejoie. La jeune femme de 25 ans avait suscité la compassion de la France entière en exprimant son désarroi dans les médias et en reprochant aux enquêteurs de ne pas aller assez vite pour retrouver sa fille. Mais sa version des faits, soutenue également par son compagnon Berkane Maklouf, a volé en éclats mercredi.

La mère de Fiona, Cécile Bourgeon, s\'adrese aux journalistes demandant qu\'on retrouve sa fille, le 16 mai 2013, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme.
La mère de Fiona, Cécile Bourgeon, s'adrese aux journalistes demandant qu'on retrouve sa fille, le 16 mai 2013, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme. (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)