VIDEO. Estrosi aux gens du voyage : "J'en ai maté d'autres et je vous materai"

Le maire de Nice a expliqué sa méthode pour expulser les gens du voyage installés illégalement dans sa ville, sur Europe 1.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dérapage de Christian Estrosi sur les gens du voyage. Invité du Grand Rendez-vous Europe 1 / i-Télé / Le Parisien-Aujourd'hui en France, dimanche 7 juillet, le maire de Nice a "appelé les maires de France à la révolte" et "à utiliser le mode d'emploi qui est le mien" pour expulser les gens du voyage qui occupent des terrains illégalement. 

Il a ainsi dénoncé la circulaire Valls de l'été 2012 qui empêche, selon lui, ces expulsions et laisse les maires "livrés à eux-même", alors que des gens du voyage se sont récemment installés illégalement sur un terrain de football à Nice et ont menacé de perturber le Tour de France. Sur Europe 1, le maire de la ville explique avoir fait montre de fermeté en allant les rencontrer et n'a pas mâché ses mots : "J'en ai maté d'autres, et je vous materai", leur a-t-il déclaré, assurant les avoir menacé de "mettre des caméras partout" et de "relever les plaques d'immatriculations".  

Relancé sur les propos de Jean-Marie Le Pen, jeudi à Nice, à propos des Roms dont il juge la présence "urticante" et "odorante", Christian Estrosi a indiqué ne partager "en rien ce type de qualificatif". "Je dis simplement que chaque pays doit faire respecter des droits et des devoirs", a précisé le maire de Nice. 

 

Christian Estrosi, le maire de Nice, assiste à un meeting de François Fillon, le 4 juin 2013 à Mandelieu-la-Napoule. 
Christian Estrosi, le maire de Nice, assiste à un meeting de François Fillon, le 4 juin 2013 à Mandelieu-la-Napoule.  (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)