Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo A Nice, Jean-Marie Le Pen dénonce la "présence urticante" et "odorante" des Roms

Le président d'honneur du Front national a tenu ces propos dans une interview à "Nice Matin".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Marie Le Pen, le 1er mai 2013 à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Jean-Marie Le Pen s'en prend aux Roms. "Vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons... odorante", a-t-il déclaré jeudi 4 juillet dans une interview à Nice Matin. Le président d'honneur du Front national était à Nice (Alpes-Maritimes) pour soutenir la candidate aux municipales, Marie-Christine Arnautu.

"Je vous annonce que dans le courant de l'année 2014, il viendra à Nice 50 000 Roms au moins puisqu'à partir du 1er janvier, les 12 millions de Roms qui sont situés en Roumanie, en Bulgarie et en Hongrie auront la possibilité de s'établir dans tous les pays d'Europe", a-t-il poursuivi, estimant que la politique gouvernementale vis-à-vis de cette minorité avait "un effet de recrutement fantastique".

"Tout le monde est dans les starting-blocks, exactement comme dans les films du Far-West" retraçant la conquête de l'Ouest américain, "c'est à cela que nous allons assister", a-t-il encore prédit.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.